Bouger Mon weekend à la Lyonnaise

Un hiver à Lyon

Publié le 16/02/2022

Patrimoine revisité, histoires drôles et bonnes adresses gourmandes dans le Vieux-Lyon... Arpentez le plus vieux quartier de la ville d'un oeil neuf.

10h

Brunch à Gadagne

Frimas oblige, profitez d’un copieux petit déjeuner avant d’affronter une journée dans l’air glacé de la Capitale des Gaules. Au milieu des ruelles du Vieux-Lyon, caché dans le musée Gadagne, le café du même nom offre une belle première étape. À la carte : de nombreux produits de saison, des pâtisseries maison et un brunch à volonté (charcuteries, œufs, fromages, gaufres, fruits, viennoiseries...) qui a fait ses preuves. Pour digérer, marchez dans la rue Saint-Jean en passant par le musée Cinéma et Miniature jusqu’à la place Saint-Jean.

Café Gadagne
1 place du Petit-Collège, Lyon 5ème
cafegadagne.fr
Brunch uniquement le week-end, de 11 h à 15 h. 29 €/adulte et 15 €/enfant.

13h

L’art de tisser 

Se mettre dans la peau d’un tisseur lyonnais ? Facile ! À quelques minutes de la place Saint-Jean, direction la Soierie Saint-Georges pour découvrir les secrets de cette matière chérie à Lyon depuis le XVIe siècle lorsque François I er fit de Lyon l’unique entrepôt général de soie en France. À travers une visite commentée d’une trentaine de minutes, laissez-vous absorber par l’histoire et les techniques du tissage de la soie et de l’or. Puis, pour la suite du programme, grimpez dans le funiculaire. Considéré comme le premier embryon de métro au monde, « la ficelle » comme on dit à Lyon, vous fera prendre de la hauteur jusqu’à Fourvière.

Sur rendez-vous.

14h

Lugdunum Papers 

Commencez par apprécier la vue puis gagnez le musée Lugdunum – musée et théâtres romains qui accueille jusqu’au 27 février l’exposition EnQuête de Pouvoir, de Rome à Lugdunum. Une plongée dans les coulisses de l’Empire romain. Posté sur la colline de Fourvière, le site prend place sur les fondations de la ville de Lugdunum en 43 avant J.-C. À l’extérieur, tentez de résoudre les énigmes de l’escape game. Passez par le jardin du Rosaire puis descendez par l’escalier de la Basilique de Fourvière, dans la montée des Chazeaux.

Portrait d'Auguste © Musée du Louvre, Dist. RMN-Grand Palais / Daniel  Lebée / Carine  Déambrosis
Réservation obligatoire. Durée : 30 min.
Entrée au musée : 4 €.

16h

Pause douceur

Food court unique en son genre, installé dans l’un des plus beaux bâtiments du Lyon historique, la Tour Rose, Food Traboule rassemble 12 corners salés... et sucrés. Vous nous voyez venir ? Oui, faites le plein d’énergie avec les cookies chocolat noisette, la tarte aux pommes ou le baba à la chartreuse de La Baraque à Sucre. En sortant, déambulez rue du Bœuf, la plus étoilée de France avec ses trois tables gastronomiques : la Cour des Loges, Jérémy Galvan et Au 14 février.

Du samedi au dimanche, de 11 h 45 à 23 h.

18h

Café comique 

Pour finir la journée dans la joie et la bonne humeur filez au Boui-Boui, à cinq minutes à pied. Café-théâtre aux spectacles désopilants, le lieu a vu démarrer la fine fleur des humoristes lyonnais. Une valeur sûre. En sortant, faites un passage impasse Turquet où se trouvent les plus vieilles maisons de Lyon, impressionnantes avec leurs balcons en bois. Elles dateraient du XIVe siècle !

Horaires et services peuvent varier selon le spectacle.

21h

Tapas nocturnes 

Un dernier tour avant d’aller se coucher ? Pourquoi pas à La Cuisinerie ? Verres de vin, bonnes planches et belle ambiance pour cette adresse spécialisée, le soir, dans les tapas à la française. Au menu : beignets de chou-fleur et mayonnaise au citron vert, trilogie de tartare de bœuf, effiloché d’épaule de veau à la sauge, gravlax de saumon aux agrumes... Le repaire idéal pour goûter la convivialité... à la lyonnaise ! 

De 12 h à 14 h, et de 19 h à 22 h 30.