Bouger Mon weekend à la Lyonnaise

Un automne à Monplaisir

Publié le 18/08/2022

Profitez de l’effervescence provoquée par le Festival Lumière pour (re)découvrir, à la cool, les abords de la place Ambroise-Courtois et les trésors culturels de ce quartier-village préservé des grands mouvements de foule.

11h.

Silence, ça tourne !

Jour 1, scène 1. Et… moteur ! Direction le Musée Lumière à la découverte de l’histoire d’Auguste et Louis Lumière, pères du 7e art. Plaques photographiques, cinématographe, premières photographies en couleur… vous saurez tout sur les innovations qui révolutionnèrent l'esthétique et l'industrie des images. Du 15 au 23 octobre, vous pourrez peut-être prolonger la visite d’une projection ciné sur grand écran au sein de l’Institut, fief du Festival Lumière 2022. Sinon, profitez des couleurs automnales et des étals du marché de la place Ambroise-Courtois avant de filer déjeuner.

Intérieur de la Villa Lumière © Institut Lumière

13h.

Plaisirs de la table 

Petite ou grosse faim ? Faites votre choix avec d’un côté, le bar à salades et les gaufres salées (courgette-chèvre-tofu, herbes de Provence-jambon Serrano-mozzarella…) ou sucrées du jardin d’Anaïs ; de l’autre, le restaurant Marguerite du groupe Bocuse. Installée dans l’ancienne villa de Marguerite et Auguste Lumière, l’adresse fait la part belle à la cuisine bourgeoise à grands coups de ris de veau, pâté croûte, filet de bœuf Rossini… 

© Le Jardin d'Anaïs

15h.

Prison break

A dix minutes à pied, faites étape au Mémorial national de la prison de Montluc. Maison d’arrêt de 1921 à 2009, le site a été particulièrement marqué par la période 1940-1944 et rend d’ailleurs hommage aux milliers de prisonniers victimes des nazis et du régime de Vichy. Un lieu de mémoire, créé à la demande de l’association des rescapés de Montluc, actuellement en travaux mais en partie ouvert au public.

16h.

Grimpe urbaine 

Besoin de souffler un peu ? Faites mieux encore. Enfilez des chaussons et prenez de la hauteur sur les murs d’escalade de Mroc Laennec ! Situé dans un ancien hangar industriel, le lieu abrite 1300 m2 de blocs pour tous les niveaux, des espaces chill et un bar-bistrot écoresponsable où siroter une petite mousse après l’effort. Bonne ambiance et chouette équipe. 1, 2, 3 grimpez ! 

© MRoc

18h.

En-cas méditerranéen  

Avant de profiter d’un spectacle à la Maison de la Danse, faites le plein d’énergie chez Yaafa. Créé en 2013 par trois jeunes Lyonnais, Yaafa est un fast-food solaire spécialisé dans les falafels, ces fameuses boulettes de pois chiches que l’on savoure format pita ou salade. A savourer accompagné d’une boisson maison. 

© Yaafa
Yaafa
186 avenue des Frères-Lumière, Lyon 8e
Tous les jours de 11h30 à 21h30 
yaafa.fr

20h.

Eh bien, dansez maintenant ! 

Créée en 1980, la Maison de la Danse s’attache à faire vivre toutes les danses, du classique au hip-hop en passant par le cirque, les danses vernaculaires ou le flamenco. Une scène de renommée internationale, incontournable dans le quartier, qui accueillera cette saison Angelin Preljocaj, Rachid Ouramdane, Maguy Marin ou encore Anne Teresa de Keersmaeker.

Par Doriane