Food À la carte

Goût de soleil

Publié le 09/07/2021

Envie d’escapades au bord de la mer et de saveurs venues d’ailleurs ? Pas la peine d’aller très loin. Les adresses méditerranéennes ont toujours su remonter le Rhône. Tour d’horizon.

La cuisine méditerranéenne n’a pas attendu l’invention du mouvement slow food pour influencer la gastronomie lyonnaise. à la Renaissance, déjà, les épices importées d’Orient par l’intermédiaire des négociants florentins embaumaient la ville. Le mariage, au XVIIe siècle, à Lyon, d’Henri IV et de Marie de Médicis ne fit que renforcer l’importation des traditions culinaires italiennes. Depuis, les recettes méridionales font régulièrement leur show sur la scène culinaire lyonnaise.

Cap au sud

Ultimo, Cocozza, Kefi, Somos, Buongiorno, Mimo, Casa Nobile… les ouvertures de restaurants, épiceries et coffees solaires se multiplient depuis quelques mois, soufflant sur la ville un vent de nouveautés venues de la côte Amalfitaine, de Grèce, de Corse ou de Téhéran. Ça, c’est la partie et la patrie de la cheffe Mojgan Tashghivi. Installée en bas des Pentes de la Croix-Rousse, elle fait valser safran, pistaches, amandes dans une cuisine « de Shiraz » sans nulle autre pareille.
Changement d’ambiance et de culture au Café Lisboa, où la star c’est le poulpe cuit au four dans de l’huile d’olive et de l’ail. « C’est le best-seller chez nous », souligne Thibault Creuze, le directeur des lieux, ambassadeur d’une cuisine lusophone « moins cliché ». Vous êtes plus risotto que bacalhau ? Direction Casa Nobile, trattoria familiale de la Presqu’île et depuis peu des Halles de Lyon. Ou Trattino, un concept de tiers-lieu (restaurant, café, bar, épicerie) dédié à l’alimentation bio et écologique, imaginé par deux frangins natifs de la Botte. à leurs côtés pour représenter la cuisine italienne, la plus populaire dans le monde, l’indéboulonnable Carlo, mais aussi Veronatuti, Zappo, Maria et ses sacro-saintes pizzas napolitaines. Ou encore Nano Trattoria, à Vaise, ouvert il y a quelques semaines seulement par Jérémy Viale, champion du monde de la pizza 2019 qui vient de lancer des pizzas de dégustation préparées à la minute.

Assiette commune

Point commun entre toutes ces adresses ? Une certaine idée de la gourmandise et du partage. « Les restaurants où l’on peut mélanger le côté plaisir de l’assiette et la convivialité d’un bar sont souvent des lieux méditerranéens », insiste Thibault Creuze. Une générosité, dans l’assiette et l’accueil, que l’on retrouve aussi dans l’ADN de la cuisine lyonnaise et l’esprit bon enfant des bouchons. « La gourmandise et l’abondance sont les principaux points communs entre ces deux cuisines qui se font un malin plaisir à valoriser de super produits provenant de petits producteurs », ajoute Davide Fontana de Trattino. Cela ne pouvait tomber mieux. Voyager en mangeant ou manger en voyageant, c’est tout ce qui nous a manqué ces derniers mois.

Mojgan
20 rue Royale,
Lyon 1er

Casa Nobile
3 place de l’Hôpital, 
Lyon 2e

Carnet d'adresses

Trattino

Bio et local

58 rue Clément-Marot, Lyon 7e

Imaginé par deux frères franco-italiens aux valeurs écologiques fortes, le lieu abrite un restaurant, une épicerie et un bar-café où déguster gnocchi, risotto al funghi, arancini…

Carmelo, Big Mamma

Une vibe full Settima Arte

7 rue Neuve, Lyon 1er

Longtemps attendue, la plus cool et la plus célèbre des chaînes parisiennes a désormais son adresse à Lyon. La déco, spectaculaire, joue les ciné-clubs des années 1960, les serveurs ont l’accent chantant et les recettes (pizza à la truffe, lasagna fritta, tiramisu servi à la louche, gelato à tomber) ont vraiment tout bon.

Aklé, comptoir à mezzés

Convivialité, authenticité et partage !

5108 rue Chaponnay, Lyon 3e

Bientôt dupliquée au sein du Food Society, la cuisine libanaise d’Ayman et Caroline se décline, le midi, dans des assiettes gourmandes et colorées ; le soir en format mezzés. à piocher ? Falafels, rkakat jibné – feuilletés au fromage et à la coriandre – houmous...

Café Lisboa

Atmosphère et cuisine lisboètes

9 rue des Quatre-Chapeaux, Lyon 2e

Décoration traditionnelle chinée, plats typiquement portugais parmi lesquels bacalhau, poulpe, chorizo flambé et bien sûr, Pastéis de nata, le dessert portugais par excellence.

A Cantina

La convivialité de la Corse

4 rue Giuseppe-Verdi, Lyon 1er

En attendant de poser votre serviette de plage à Palombaggia, dégustez ici charcuteries, fromages et autres spécialités de l’île de Beauté. Belle sélection de vins corses et ambiance musicale avec ou sans chants corses.

Somos

Des plats bons pour le corps et l’esprit

84 rue Boileau, Lyon 6e

Un café-cantine militant et joyeux niché à deux pas de la place Kléber, dans le 6e arrondissement. Lorena et Johanna y cuisinent frais, local et de saison déclinant notamment des empanadas gourmands, végans, végé ou non.