Bouger Voyage dans la métropole

Saint-Genis-Laval, la porte des étoiles

Marion Bornaz
Publié le 02/08/2022

Si l’ancien observatoire de Lyon, classé aux monuments historiques, fait la célébrité de Saint-Genis-Laval chez les astronomes en herbe, la ville est aussi une formidable terre d’histoire régionale et une destination prisée des amateurs de balades en pleine nature.

À une dizaine de kilomètres au sud-ouest de Lyon, là où commence la terre des lônes et des coteaux du Rhône, Saint-Genis-Laval fait partie des communes les plus vertes de la métropole… et donc des plus prisées.
Au XVIe siècle, déjà, les riches bourgeois de Lyon érigèrent ici, au milieu de somptueux jardins d’agréments, des domaines et des maisons de campagne richement décorées dont subsiste encore quelques traces. Parmi eux, le Florentin Thomas Gadagne qui fit construire le château de Beauregard dont il reste aujourd’hui quelques éléments d’origine : les jardins, les cinq terrasses mais aussi le nymphée, un bassin recevant une source réputée sacrée. L’ensemble, d’inspiration italienne, constitue l’étape « romantique » d’une sortie dominicale au parc de Beauregard.
À une dizaine de minutes à pied, au fort de la Côte Lorette, débute le sentier de la Clef des champs et la promesse d’une escapade bucolique de 2 kilomètres aller-retour. Des bornes interactives longent régulièrement la promenade pour offrir des temps de pause en réalité augmentée. Quiz, albums photos et croquis détaillent les pratiques agricoles et toute la richesse du plateau, ouvert sur la vallée du Rhône. Le sentier croise aussi le site de l’Observatoire historique de Lyon où sont encore organisées des soirées d’initiation à la découverte du ciel. L’on peut encore bifurquer sur le sentier de Sacuny, pour une balade à travers champs ou suivre la boucle de 3,5 km qui mène du bas du chemin des Oliviers jusqu’au chemin de Bernicot. Enfin, entre pâtures, bosquets et cultures céréalières, le sentier du Pressin vous transporte dans une ambiance rurale à la découverte de la partie nord du plateau sur une échappée de 4 km. Les trois sentiers, faciles d’accès, offrent une diversité de paysages qui fera le bonheur des plus petits comme des plus grands et surtout celui des amateurs de photos !

Laurent Vella
Paniers gourmands
Sur l’exploitation du lycée horticole et paysager de Lyon Pressin, l’ensemble des activités, de la culture à la récolte en passant par la vente des produits des fruits et légumes auprès des particuliers, est réalisé par les élèves, de la 4e au BTS. Une bonne adresse pour consommer local et frais toute l’année ! 
81 chemin de Beaunant, Saint-Genis-Laval
www.lyceehorticole.com
Vers l’infini et au-delà
Édifié en 1878, l’Observatoire est classé depuis 2008 aux monuments historiques pour à sa lunette équatoriale coudée, la dernière au monde dans son état d'origine. Si les recherches se font désormais depuis l’ENS, des soirées d’observation permettent encore de profiter régulièrement du site. 
9 avenue Charles-André, Saint-Genis-Laval
observatoire.univ-lyon1.fr 
Point de vue
Construit en 1895, le fort de Côte Lorette, point culminant de la commune, est l’un des 19 forts de l’ancienne couronne défensive de Lyon. C’est aussi un lieu de mémoire dédié aux 120 prisonniers massacrés ici par les Allemands juste avant la libération. S’il ne se visite pas, le site abrite un parcours sportif, un arboretum et nombre de départs de sentiers. 
18 rue de la Croix-Rouge, Saint-Genis-Laval
Scènes plurielles
La Mouche, le centre culturel de Saint-Genis-Laval, doit son nom à la rivière qui y prend sa source. On y profite d’une programmation hétéroclite et familiale faite de théâtre, musique, cirque et cinéma.
8 rue des Écoles, Saint-Genis-Laval 
 www.la-mouche.fr
Histoire en marche
Un parcours balisé des sites remarquables (villa Chapuis, lavoir de la Platte, église…) sur le secteur le plus ancien du centre-ville permet de découvrir l’identité culturelle de la commune à travers l’histoire de ses murs. Un projet qui a fait appel à la mémoire vive des anciens et à l’association Saint-Genoise du patrimoine des arts et des lettres (ASPAL). 
Centre-ville de Saint-Genis-Laval
À rapporter
Amateur de quenelles, cardons ou grenouilles ? Pas la peine de courir aux Halles de Lyon ! Profitez directement des spécialités de la maison Malartre en visitant leur boutique d’usine.
74 chemin de la Mouche, Saint-Genis-Laval 
www.maison-malartre.fr 
On vous a donné envie de partir en balade , découvrez Saint-Genis-Lavalavec l'appli Jooks (sur Google Play et App Store)