Découvertes Morceau d'histoire

L'Amphithéâtre 3000

Amphi 3000 - Jacques Léone

Un ovni architectural, aux frontières du parc de la Tête-d’Or.

Avec son architecture si particulière, officiellement en forme de coque de bateau, officieusement plutôt semblable à une
soucoupe volante, l’Amphithéâtre dans le 6e arrondissement de Lyon fait partie des édifices les plus emblématiques de la
ville. C’est aussi l’un des plus récents.

Remontons quelques décennies en arrière

En 1984, la Foire internationale de Lyon, jusqu’alors installée ici, entre le Rhône et le parc de la Tête d’Or, déménage pour Eurexpo à Chassieu. Reste alors un gigantesque terrain de 35 hectares, inoccupé et idéalement situé.
Il ne faut pas longtemps pour que le maire de l’époque, Francisque Collomb, imagine ici un nouveau quartier. Il lance alors un concours international remporté par le paysagiste Michel Corajoud et l’architecte italien Renzo Piano, à qui l’on devait déjà le Centre Georges Pompidou à Paris.

Après plusieurs années de travaux, le tout nouveau palais des congrès et le musée d’Art contemporain accueillent le sommet du G7 de 1996... mais cela ne se passe pas tout à fait comme prévu ! Le site se révèle trop petit et les capacités d’accueil insuffisantes. D’où la création d’une nouvelle salle, beaucoup plus grande, pouvant aller jusqu’à 3000 places, ouverte à 180° et capable de s’adapter à tous types événements. Son inauguration, dix ans après, le 1er juin 2006, marque l’achèvement de la Cité internationale.

La Cité Centre de Congrès de Lyon et ses coulisses

« La Salle 3 000 », comme aiment l’appeler les Lyonnais, vibre au rythme des congrès, concerts et grands spectacles, mais se découvre aussi côté coulisses grâce à une nouvelle visite guidée – depuis les backstages jusqu’à la scène – du quartier Cité internationale. Durée : 2h30.
www.visiterlyon.com