Food D'ici et d'ailleurs

Ruba et Mhiar Khatib - La Petite Syrienne

Ruba et Mhiar Khatib de La Petite Syrienne © VL
Publié le 22/08/2022

A la tête de la Petite Syrienne, Ruba et Mhiar Khatib bâtissent à coups de fourchette un pont entre Lyon et Alep.

S’ils sont appelés chaque été par les Solidays à Paris et les Eurockéennes de Belfort, Ruba et Mhiar Khatib, créateurs des restaurants La Petite Syrienne, sont installés à Lyon depuis 2016, date de leur arrivée en France. Très vite, le couple se lance en cuisine, aidé par la maman et le frère de Mhiar, louant des emplacements dans des lieux éphémères et à l'occasion d'événements festifs. Une campagne de crowdfunding leur permet d’acquérir et d’aménager leur premier foodtruck. Un second rejoint la flotte permettant de parcourir la  France, de festivals en parvis de salles de concert. 

En 2019, Ruba et Mhiar créent à Villeurbanne une cuisine centrale qui leur permet de proposer un vrai service de traiteur professionnel. Ils se fixent aussi dans le 7e arrondissement, en ouvrant une échoppe à La Commune, et dans le 6e, où ils investissent un ancien kiosque à journaux du Cours Vitton. 

La cuisine, un langage universel

Impressionné par la curiosité culinaire des Lyonnaises et des Lyonnais, le couple a appris la langue de Molière au contact de ses clients et des subtilités administratives de notre pays ! Aujourd’hui, à la tête d’une équipe de 16 personnes, Ruba et Mhiar ont à coeur de créer du lien et de favoriser les échanges entre cuisine d'ici et de là-bas. Leur objectif ? Construire des passerelles entre l'alimentation, l’action sociale et la solidarité : et offrir les mêmes opportunités à des jeunes gens en situation d’insertion que celles dont ils ont pu bénéficier en quittant Alep.

Ils participeront d’ailleurs à deux nouveaux projets atypiques à Francheville et Villeurbanne. Deux occasions supplémentaires de goûter leurs spécialités (mezze, poulet chawarma, burak, falafel...) et de parler popote avec Ruba qui raconte avec gourmandise que l’homologue syrienne de la ratatouille se différencie uniquement par l’utilisation d’épices comme le cumin et le sumac. Ou encore qu’elle substitue, hors saison, un mélange brocolis-pistache au caviar d’aubergines. Avec elle, la griotte remplace également la grenade dans la sauce indispensable à la salade fattouch et le paris-brest devient un "paris-brest-damas", parfumé à la pistache et à la confiture de rose. Comme une nouvelle route du goût.

  En Syrie, on peut manger de l’aubergine tous les jours, mais chaque fois, cuisinée de manière différente !

Ruba Khatib de la Petite Syrienne © Romane Vilain

BIO EXPRESS

2016 : Arrivée à Lyon.
2018 : Participation aux premiers festivals.
2019 : Premier local professionnel à Villeurbanne.
2021 : Ouverture du Kiosque (Lyon 6e) et installation à La Commune (Lyon 7e).

Le Kiosque 
Face au 76 cours Vitton, Lyon 6e
07 81 01 08 91
Par Florence