Découvertes Morceau d'histoire

Les Subs

Les Subs, vue extérieure. © Renaud Alouche
Par Florence
Publié le 03/06/2024

Les Subsistances, rebaptisées les Subs en 2019, sont devenues en deux décennies un lieu de culture et de vie atypique où se côtoient toutes les pratiques artistiques.

Jadis entrepôts pour l’armée, aux XIXe et XXe siècles, d’où leur nom, les Subsistances voient le jour en 1640. Les soeurs de la Visitation font alors bâtir sur la rive gauche de la Saône le couvent Sainte-Marie- des-Chaînes, baptisé ainsi à cause du système de chaînes installé sur le fleuve par les douaniers pour empêcher l’entrée en ville des contrebandiers. À la Révolution, les soeurs fuient à Annecy et l’église du couvent est rasée.
En 1807, le site est réquisitionné puis mis à disposition du ministre de la Guerre qui y stocke les vivres nécessaires à la subsistance des forces militaires présentes dans la région.
Après la Seconde Guerre mondiale, les différentes activités sont peu à peu abandonnées et l’armée quitte définitivement les lieux en 1991.

La ville récupère les bâtiments en 1995 et après d’importants travaux, le site devient, en 2001, un espace culturel dédié à la création. Après une seconde tranche de rénovation, l’École nationale des beaux-arts s’y installe en 2007. Depuis, Les Subs accueillent des artistes internationaux en résidence et des événements festifs (les Nuits sonores ou le Lyon Street Food Festival y ont longtemps installé leurs scènes), offrant au public une programmation pluridisciplinaire attachée à défendre toute la diversité de la scène contemporaine (théâtre, cirque, danse, musique…).

Un été aux Subs

C’est devenu un rendez-vous incontournable. Chaque été, Les Subs invitent un artiste à investir leur esplanade pour y proposer une installation spectaculaire. En 2024, place à Crescendo, une oeuvre de Julian Vogel, composée d’une ligne métallique de 70 mètres de long et 9 mètres de haut, garnie d’une myriade de cylindres en céramique. À découvrir jusqu’au mois d’octobre et plus particulièrement le 10 juin pour le Grand Échauffement, le 21 juin pour la Fête de la musique, et le 14 juillet pour le Grand Bal de la Fête Nat.